Le concours Europan

Bouton_Faire_un_don_blanc

Le projet Europan

Le 3 mars s’est ouvert le concours Europan 13. Le thème générique est la “ville adaptable” : adaptation à la nécessité d’un développement plus durable, à l’évolution des pratiques de la ville du à la révolution numérique, mais aussi adaptation au contexte de crise que traverse la plupart des villes européennes.St Brieuc figure parmi les 49 ville sélectionné à travers l’Europe dont 10 site en France.
C’est l’occasion de s’interroger sur :
– La transformation des obstacles physiques en nouvelles connexions.
– L’intégration les sites vacants dans le développement urbain.
– La création de nouvelles dynamiques positives.
– La connexion de la ville à la mer.
A cette occasion More a souhaité mettre en place une équipe capable de répondre à ces problématiques. C’est l’occasion pour ce collectif d’expérimenter un urbanisme coopératif pour créer la ville de demain.C’est dans ce cadre, que collectif MorEuropan à vu le jour.[/column]

Le collectif MorEurpan

Nous nous présentons comme un collectif citoyens acteurs des territoires, architectes, urbanistes, paysagistes, techniciens…Un collectif ouvert à tous et aux expériences des habitants et pratiquants de la ville, afin d’en avoir une analyse plus fine, plus ancré dans son texte, d’y comprendre sa complexité,… L’objectif étant d’apporter une réponse collective et non la réponse d’un collectif qui pourrait être déconnecté de certaines réalités.
L’association More, à l’image d’une boîte à outil, souhaite faire émerger des actions favorisant la rencontre et l’échange entre les générations, les territoires, les cultures et les milieux.
Afin de développer une compréhension du territoire à travers et avec les gens qui y habitent, le collectif et l’association mettent en place des concertations citoyennes pour encourager la participation des habitants et leur implication dans la vie de la Cité.
La participation n’est pas une formule magique politicienne. «Ce n’est pas le laisser-faire, le n’importe quoi. C’est pousser plus loin un projet.» Vers une «complexité qui provient d’une façon de voir les habitants non comme des marchandises, mais comme un réseau infiniment précieux de relations, d’actions, de comportements, d’empathies qui forment lentement un tissu urbain». L. Kroll
Le processus de travail que l’on souhaite mettre en place passe par :
– La concertation citoyenne.
– La participation de spécialistes.
– La mise en relation et implication d’acteurs locaux.
– L’expérimentation de nos travaux et de nos intentions à travers le regard citoyen au sein d’un espace (maquettes, visuels, collecte de données, etc..).

Des images de Saint-Brieuc

TOP